Informés quelques heures avant de sa visite, les élus CE de la Direction Orange Est ont été conviés jeudi 25 août à une table ronde avec Delphine Ernotte, directrice éxécutive Orange France.
Très active dans le débat, la délégation CFDT est tout d'abord intervenu sur l'emploi et la sous traitance :

Intervention CFDT :

" 10000 recrutements externes sont prévus entre 2010 - 2012 !

Si ce nombre nous parait insuffisant pour préparer l'avenir, il prête à sourire au niveau local puisque cela fait plus de 10 ans qu'en province, nous sommes les parents pauvres de l'emploi à FT.
Sur la DO Est, sur la période 2010 - 2011, on note seulement 317 recrutements prévus. Pourtant, entre 2007 et 2011, nous avons perdu près de 3 000 salariés et la moyenne d'âge atteint aujourd'hui plus de 50 ans.
Nous n'avons aucune visibilité sur les recrutements 2012 alors que des départs massifs s'annoncent à court terme et que les Unités expriment des besoins bien supérieurs aux arrivées.

En réponse, la sous traitance est à un niveau inacceptable à l'UAT et on voit de plus en plus d'activités " cœur de métier " du technique confiées à des intervenants externes.
En Agence Distribution, la multiplication de partenaires franchisés ou non, aux pratiques sociales contestables, fait craindre une disparition progressive de notre réseau de boutiques internes.
Nous ajouterons que le projet PARC va également développer la polyvalence de centres d'appels sous traitants notamment sur les flux AC HOME.
Dans ce contexte, notre vivier d'apprentis, formés dans nos services, doit déboucher sur davantage d' embauches en CDI. Pour la CFDT, tous les apprentis ayant rempli leur contrat doivent se voir proposé une offre d'emploi en CDI à FT.
Des salariés de centres d'appel externes de l'est de la France, privés de perspectives d'évolution et avec de faibles rémunérations, présentent des compétences interessantes pour notre entreprise.
En parallèle, sur certaines activités ciblées amenées à disparaitre à moyen terme, nous demandons à l'entreprise de s'engager à recruter des séniors en CDI et d'être plus ambitieux en matière d'embauche de salarié(e)s handicapé(e)s ! "

Delphine Ernotte a rappelé la politique de l'entreprise en matière de recrutements et de priorisation en insistant sur le pouvoir de décision du niveau local.
Elle a insisté sur l'enjeu que représente la GPEC pour apporter davantage de visibilité sur ces questions d'emplois et reconnu la nécessité de réussir le renouvelement générationnel.
Sur la question de la sous traitance, la volonté de FT est de la faire baisser globalement même si dans certains domaines il est difficile de faire sans.

La CFDT a également fait part et remis par écrit nos propositions et nos revendications en matière de dialogue social, de reconnaissance et de parcours professionnels ou encore de remise à jour des fiches de poste et des niveaux de certaines activités.
Nous avons rappelé la nécessité de mettre en place des plans d'actions concrets pour le personnel handicapé (promotions notamment).

Enfin, la CFDT a demandé une nouvelle fois l'ouverture d'une négociation visant à mettre en place un contrat de groupe santé et prévoyance pour l'ensemble du personne FT.

 

Jacques Stirn
RS CE DO Est
CFDT