Le rapport qui épingle la gestion du 1 % logement

Rebondissement dans le scandale du 1 % logement.
Un rapport confidentiel du gendarme du secteur critique
les rémunérations de certains directeurs.

Derrière la très médiatique affaire de l'UIMM, le 1% logement
donne lieu à une violente passe d'armes entre Daniel Dewavrin,
alors président de l'UESL (Union d'économie sociale pour le logement,
fédération des organismes collecteurs du 1% logement)
et la présidente du Medef, Laurence Parisot,
à qui il envoie une lettre au vitriol le 21 avril 2008 :

« En remettant, ou semblant remettre en cause,
uniquement le mandat que j'exerce [à la présidence de l'UESL],
vous contribuez à cacher la vérité d'un système
tenu par des représentants du Medef depuis plusieurs dizaines d'années. »


L'enjeu de cette bataille ? Le contrôle d'un pactole de 4 milliards d'euros,
mais aussi l'indispensable obole du secteur du BTP,
sans qui le Medef ne serait qu'une coquille vide…

(Pour France Télécom, le collecteur est ASTRIA)





Source : http://www.leparisien.fr/economie/le-rapport-qui-epingle-la-gestion-du-1-logement-02-11-2009-695752.php