MANIF 24 JUIN 2010
Du lourd, du très lourd !!

Les chiffres, les photos

Metz : 12 000
Nancy : 15 000
Epinal : 7 000
Bar le Duc : nc

France : 2 000 000

Taux de grévistes à France Télécom : 33.05 % (sur population prévue)



Que ce soit à Paris ou en province,
les salariés se sont très fortement mobilisés le 24 juin
contre la réforme des retraites.
Face à l’injustice de cette réforme brutale,
les militants et adhérents CFDT étaient très largement présents dans les cortèges.

« Les chiffres qui nous remontent de toutes les manifestations
nous montrent que les deux millions sont certainement atteints,
ce qui veut dire que c’est la plus grosse manifestation de l’année.
Cela montre que le sentiment d’injustice face à cette réforme brutale monte très fort dans le pays. »
Le verdict de François Chérèque est sans appel :
les salariés ont répondu en masse à l’appel à mobilisation
contre le projet injuste de réforme des retraites présenté par le gouvernement.
Pour le secrétaire général de la CFDT,
« quand les gens se rendent compte que la communication
cache des injustices, inévitablement on a la réaction que l’on a aujourd’hui ».

 

EPINAL

Réforme alternative

L’importance de la mobilisation démontre
que « les gens ne sont pas résignés », comme semblait l’espérer le gouvernement.
Au contraire, « le gouvernement doit se rendre compte qu’il faut une réforme alternative,
c’est-à-dire réécrire profondément cette réforme pour qu’elle soit plus juste »,
assure François Chérèque.
Et de préciser : « les gens ne manifestent pas contre le changement mais contre cette réforme injuste ».

Prochaine étape pour la CFDT :
« peser aussi sur l'étape parlementaire :
On va dire à nos militants cet été: allez rencontrer vos députés »,
explique François Chérèque, avant de conclure :
« Les députés, il va falloir qu'ils aillent regarder leurs électeurs les yeux dans les yeux ».


Photos Bernadette Marquis

 

METZ


Photos Serge Goulon