Retour page précédente

Adéquation flux-ressources
Un projet de longue haleine ...

Historique du dossier


CHSCT du 2/06/2006 : Présentation par la Direction de l'ADAL d'un projet " Adéquation flux-ressources "
Le CHSCT estimant que le projet impacte les conditions de travail des vendeurs, demande une réunion exceptionnelle.

CHSCT du 27/07/2006
: Les représentants du personnel décident de mandater le cabinet DEGEST pour analyser l'impact du projet sur les conditions de travail.

CHSCT du 21/09/2006 : Le Duo, président du CHSCT, refuse l'expertise au motif que l'étude aurait pu être réalisée en interne par les membres du CHSCT eux-mêmes (médecins du travail et élus).

13/02/2007 : Le TGI de Strasbourg rejète la demande d'annulation et confirme la mission confiée au cabinet d'expertise.

CHSCT du 24/07/2007 : Présentation par le Directeur de l'ADGE du projet sur le nouveau périmètre de l'AD (Alsace-Lorraine-Bourgogne-Franche-Comté).
Message : Clarté. Respect des accords locaux. Communication locale.
L'application ne se fera que là où c'est nécessaire et après phase de test.
Les élus confirment toutefois leur position à savoir le maintien de l'expertise par le cabinet DEGEST de l'impact des modifications des conditions de travail apporté par le projet.

* * * * * * * * * *

Pourquoi une pénurie de vendeurs en boutique ?
Le métier de vendeur en accueil physique est moins attrayant qu'il a pu l'être : Exigence, impatience des clients, SAV ….

Où en est-on ?
Des modifications d'horaires risquent de se faire boutique par boutique notamment lors de changement de concept.

Changement concrets pour les salariés ?
1/3 des vendeurs à 2 samedis /3
Aucun vendeur à moins d'un samedi sur 2
Orientation des régimes de travail en 5 jours
Semaine en 4 jours pour les vendeurs travaillant les samedis

Avis et actions de la CFDT :
L'élu CHSCT CFDT Lorraine Nord avait voté pour la demande d'expertise.

L'élu CHSCT CFDT Lorraine Sud s'était abstenu sur la demande d'expertise, espèrant ne pas s'être laissé abusé par le discours du nouveau DUO

 

Dossier à suivre ...